Pronoms personnels en japonais

Une des première chose à apprendre lorsqu’on commence à construire des phrases en japonais, c’est bien les pronoms personnels. Dans ce cours, nous allons voir comment dire je, tu, il, elle, nous, vous, ils, elles en japonais.

Dans un des cours précédents, nous avons vu comment nous présenter en japonais.

Et nous avons volontairement omis le sujet « Je ».

« Je » en japonais se dit Watashi (わたし).

Par exemple avec la phrase étudiée précédemment :

____ です

____ desu

Je suis ____

On pourrait tout à fait rajouter le sujet en début de phrase, ce qui donne :

私は____ です

Watashi wa ____ desu

Je suis ____

Scolairement parlant, cette phrase est correcte.

Mais en japonais, c’est chose courante d’omettre le pronom personnel lorsqu’on parle de soi même.

Avant de voir plus en détail les différentes règles d’utilisation des pronoms et leurs spécificités liées à la coutume nippone, familiarisons nous dans un premier temps, avec la liste des pronoms en japonais.

Liste des pronoms personnels en japonais

En japonais, les pronoms personnels s’appellent : Ninshoudaimeishi (人称にんしょう代名詞だいめいし).

Et ci-dessous trouverez la liste de ces pronoms avec leur transcription en Hiragana, Kanji et Romaji.

HiraganaKanjiRomaji
JeわたしWatashi
Tuあなた貴方Anata
IlかれKare
Elleかのじょ彼女Kanojo
Nousわたしたち私達Watashitachi
Vousあなたたち貴方達Anatatachi
Ilsかれら彼らKarera
Ellesかのじょら彼女らKanojora

Si on regarde bien le tableau, on s’aperçoit qu’on utilise les mêmes Kanji pour les personnes du singulier et les personnes pluriels.

En effet, sur les lignes de la première, deuxième et troisième personne du pluriel (Nous, Vous, Ils / Elles), on retrouve bien les racines de la première, deuxième et troisième personne du singulier (Je, Tu, Il / Elle) avec les Kanji :

私, 貴方, 彼/彼女

Dans leurs forme plurielle, on remarque qu’il y a soit un Kanji (ici 達) ou un Hiragana (ici ら) qui s’ajoute à la fin.

Exemple :

私 qui devient 私+達

Avec cette astuce mnémonique, apprendre les pronoms personnels en japonais n’a rien de vraiment compliqué.

Ils sont sans aucun doute, plus simple à retenir que nos homologues en français.

 

Dans le tableau, je vous ai mis leur transcription en Hiragana, mais leur forme en Kanji est beaucoup plus utilisée.

Et cela pour plusieurs raisons : par exemple pour faciliter la lisibilité, pour rester formel, pour donner une image plus sérieuse…

Aussi, il faut savoir que l’utilisation excessive des Hiragana peut adoucir le contexte ou avoir une connotation enfantine.

Les spécificités et variantes des pronoms personnels

Les pronoms ci-dessus, sont en quelque sorte les pronoms de bases qu’on apprend à l’école.

Mais à cela s’ajoute d’autres variantes qu’on peut utiliser en fonction du contexte (au travail, en famille, avec des amis…).

Dans certains cas, il sera donc plus judicieux d’utiliser des variantes dites honorifiques ou familières.

Pour mieux comprendre, voici les spécificités concernant chaque pronom :

1) Je

Omission du « je »

Dans le langage courant, « Je » sera souvent omis de la phrase.

Par exemple si on veut dire « Je mange une pomme », on dira :

りんごを食べる

Ringo wo taberu

On peut rajouter « Je », mais il sera en quelque sorte « redondant ».

Car l’interlocuteur sait naturellement que l’on parle de soi-même.

Cependant si on veut vraiment bien faire comprendre à l’interlocuteur, que le sujet c’est « nous-même ».

Et que nous avons fait ceci ou cela…

On pourra dans ce cas, placer le pronom Watashi (私).

Watakushi わたくし

Dans le registre humble, le Sonkeigo (尊敬語そんけいご), on peut remplacer Watashi par Watakushi.

En Kanji ils s’écrivent de la même manière (), mais entre deux syllabes, on prononcera le hiragana « ku » en plus.

« Watakushi » permet de montrer qu’on respecte l’interlocuteur et qu’on est hiérarchiquement inférieur à celui-ci.

Ce mot est souvent utilisé dans le monde du business ou par les femmes à cause de sa connotation « douce ».

Atashi (あたし)

Vous l’avez certainement déjà entendu dans les animes ou chansons japonaises.

C’est le mot Atashi (あたし), c’est une façon familière de dire « Watashi ».

On remplace la première syllabe Wa (わ) par A (あ).

Il a une connotation « mignonne », donc il sera principalement utilisé par les femmes.

Atakushi (あたくし)

Atakushi (comme pour Watakushi), n’est rien d’autre que la version « humble » de Atashi.

Boku ぼく

Un autre pronom très présent dans les animes ou dans la langue courante.

Le mot Boku (ぼく), a pour fonction de remplacer « Watashi » dans un contexte familier.

Il est surtout utilisé par les enfants et plus particulièrement les garçons.

Il arrive que certaines filles l’utilise pour paraitre « garçon manqué ».

Ore 俺

Ore (おれ) est une façon vulgaire et masculine de dire « Je ».

Ce pronom est souvent utilisé entre potes, c’est en quelque sorte, une façon virile de s’affirmer.

Il va de soit que ce n’est pas un mot à utiliser devant votre supérieur hiérarchique ou un inconnu.

Washi 儂

En opposition avec « Boku », Washi (わし) est le terme utilisé par les personnes âgées de sexe masculin (grand père, oncle, papi…).

Il permet de faire comprendre implicitement à l’interlocuteur, « qu’on n’est plus trop jeune », « qu’on est d’une autre génération »…

Jibun 自分

Jibun (自分じぶん) n’est pas vraiment une variante du pronom personnel « Je ».

C’est un mot qui est proche d’un pronom complément d’objet direct (COD) ou un pronom complément d’objet indirect (COI).

Si on voulait le traduire en français, on pourrait le traduire par : Moi-même, Soi-même, Vous-même, Toi-même, Lui-même, Elle-même…

Uchi 内

Uchi (うち) est une façon polie de dire : « Je », « Moi », « Notre », « En ce qui me concerne ».

Il ne s’emploie pas tout le temps, mais vous pouvez le retrouver dans certaines conversations (avec des inconnus).

Il a pour fonction marquer votre humilité et enrichir votre registre honorifique.

Onore 己

Onore (おのれ) est un mot ancien, qui peut designer « Je » de façon humble ou « Toi » de façon vulgaire selon les cas.

Il n’est pas rare de l’entendre dans les vieux films de samurai ;).

2) Tu

On utilise rarement « Tu » en japonais

Pour des raisons de politesses, on ne tutoie pas au Japon.

C’est pourquoi on entendra très rarement le mot « Tu » (Anata 貴方) lors d’une discussion.

Pour appeler quelqu’un, on s’efforcera d’utiliser son nom de famille en rajoutant un suffixe honorifique (San さん, Sama 様).

Exemple :

田中さん

Tanaka san

Monsieur Tanaka

L’autre particularité du mot « Anata » est qu‘il peut aussi signifier « chéri » dans un couple.

Dans ce cas, la femme peut appeler son mari : « Anata ».

Kimi 君

Kimi (きみ) est une façon familière de dire « Tu ».

L’utilisation de ce pronom peut avoir une connotation « mignonne » ou « vulgaire » selon le ton.

Ce mot est à utiliser avec des pincettes et que lorsque votre interlocuteur est un proche.

Autres termes vulgaires pour dire « Tu » en japonais

Les mots ci-dessous sont des mots qu’on entends souvent dans les animes.

Ce sont des termes extrêmement vulgaire pour dire « Tu » ou « Toi ».

Étant donnée qu’il sont assez rudes, je vous conseille de les utiliser en aucun cas.

Ce sont plutôt des mots que je classifierait dans la catégorie des gros mots en japonais.

  • Omae (おまえ) : Tu, toi en rabaissant son interlocuteur.
  • Teme (テメ) : Toi !
  • Kisama (貴様きさま) : Espèce d’enfoiré.

3) Il / Elle

En japonais, Kanojo (彼女かのじょ) peut avoir 2 sens :

« Elle » ou « Petite amie »

Tandis que le mot Kare (彼) signifie généralement « il » ou « lui ».

Pour dire « petit ami » on utilisera le mot « Kareshi » (彼氏かれし).

4) Nous

Nous avons vu que « Nous » se traduit par « Watashitachi »,

Cependant vous pourrez aussi entendre les expressions suivantes :

Watashira 私ら

Bien que Watshira (わたしら) existe dans le dictionnaire, la majorité des gens utilisent plutôt Watashitachi (私達).

Atashitachi あたしたち

Atashitachi est tout bonnement la forme plurielle de « Atashi » vu précédemment.

Bokura 僕ら

Comme vous l’aurez deviné Bokura (ぼくら) est la forme plurielle de « Boku ».

Orera 俺ら

La forme plurielle de « Ore ».

Wareware 我々

Wareware (我々われわれ) est une manière assez formelle et sérieuse pour dire « Nous ».

Par exemple, vous pouvez entendre ce mot lorsqu’un chef d’entreprise fait un discours.

Warera 我ら

Warera (われら) est la forme familière de « Wareware ».

Uchi 内

Que nous avons vu dans la partie précédente sur « Je ».

5) Vous

Comme pour « Anata », « Anatatachi » n’est pas largement utilisé.

Dans la philosophie de la langue japonaise, on évite toujours d’être trop direct.

Et à la place de « vous », on se tournera souvent sur des mots « plus généraux » pour designer ou cibler un groupe de personne.

Par exemple :

  • Vous (les étudiants) : Gakuseitachi (学生達がくせいたち).
  • Vous (les étrangers en général) : Gaikokujin no katagata (外国人がいこくじん方々かたがた).

Et le vouvoiement ?

En français, le mot « Vous » fait aussi d’office de « pronom de politesse » lorsqu’on veut « vouvoyer ».

Mais en japonais, « Anatatachi » n’a pas cette fonction.

En effet, comme nous l’avons vu dans l’explication du pronom « Tu », pour s’adresser poliment à une personne, on utilisera plutôt son nom de famille et un suffixe honorifique.

Kimitachi 君たち

La version plurielle de « Kimi ».

Omaera お前ら

C’est la forme plurielle de « Omae ».

6) Ils / Elles

Pour finir, nous savons que « Ils » se dit « Karera » .

Tandis que « Elles » se dit « Kanojora ».

Mais il existe aussi d’autres variantes moins populaires utilisant le suffixe « tachi ».

Ainsi, « Ils » peut se dire aussi Karetachi (彼達かれたち).

« Elles » peut se dire également Kanojotachi (彼女達かのじょたち).

 

Il existe d’autres pronoms moins connus ou vulgaires, mais nous allons nous arrêter ici dans cet article.

Voilà j’espère que ce cours sur les pronoms en japonais, vous permettra de voir plus clair et savoir quand les utiliser.

Ils est important de les maitriser pour pouvoir construire vos premières phrases Sujet + Verbe + Complément.

Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *