Showa no hi (昭和の日) : le jour d’anniversaire de l’empereur Hirohito

Le Showa no hi (昭和の日) est un jour férié ayant lieu tout les ans, le 29 avril. Il célèbre l’anniversaire de l’empereur Hirohito (裕仁) né durant l’ère Showa (昭和).

Showa no hi c’est quoi ?

Le Showa no hi est un jour férié qui se passe tout les ans le 29 avril.

En japonais, Shōwa no hi (昭和の日) s’écrit avec un ō allongé (ou) et signifie littéralement « le jour shōwa » on le traduit en français.

Les kanjis 昭和 désigne l’ère Shōwa (25 décembre 1926 – 7 janvier 1989) et signifie jour.

Le jour Shōwa a été crée pour commémorer l’anniversaire du 124e empereur du Japon, Hirohito (裕仁) né le 29 avril 1901 à Tokyo et mort le 7 janvier 1989.

Il ne faut pas le confondre avec le 23 décembre qui célèbre l’anniversaire de l’empereur actuel Akihito.

Le Showa no hi fut instauré pour la première fois en 1985.

Après la mort de l’empereur de 1989 à 2006, il faut temporairement remplacé par le Midori no hi (みどりの日).

En 2007, l’état japonais décide de remettre le Showa no hi et de garder également le Midori no hi qui sera repoussé le 4 mai.

 

Le showa no hi reste un jour important car l’empereur Hirohito est un avant tout un empereur qui a marqué l’histoire.

En effet, c’est le dernier empereur ayant régné avant l’abdication du Japon durant la Seconde guerre mondiale.

C’est lors d’un discours le 14 août 1945, qu’il va annoncer publiquement la défaite de l’état souverain du Japon.

Redéfinissant les termes concernant le territoire Nippon, pour l’occupation inévitable des américains.

Ce qui engendra également de nombreuses réformes sur le plan politique, économique, militaire…

Que font les japonais durant le Shōwa no hi ?

De nos jours, le Showa no hi est plutôt considéré comme un jour de commémoration sur les faits passés.

Des faits qui ont marqué l’histoire du Japon avec l’avant-guerre et l’après-guerre…

Les gens ne font rien de particulier, ils se reposent ou sortent s’amuser.

Il précède aussi la fameuse succession de jours fériés qu’attendent avec impatience les japonais, le Golden Week.

À propos de l'auteur
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *