Taiiku no hi (体育の日) : Le jour du sport au Japon

Le jour du sport et de la santé a été crée en commémoration des jeux olympiques de Tokyo en 1964, c’est un jour férié qui a lieu tout les 2e lundi du mois d’octobre au Japon.

jour du sport

Taiiku no hi : c’est quoi ?

Taiiku (体育) s’écrit avec 2 Kanji : たい pour tai qui signifie corps, puis いく pour iku qui signifie « élever, faire grandir ».

Donc Taiiku signifie littéralement « entrainer le corps ».

Il rappelle aux japonais de prendre soin de leur corps et de leur santé en faisant du sport.

En japonais on dit :

国民がスポーツに親しみ、健康な心身を培う日

Kokumin ga supo-tsu wo shitashimi, kenkou na shinshin wo tsuchigau hi

Le jour où les citoyens se remettent au sport et veillent à leur équilibre mental et physique.

L’existence de ce jour férié ne date pas de très longtemps, puisqu’il a été crée dans les années 60.

En fait, il existait bien avant les jeux olympiques, et s’appelait au départ le Supotsu no hi (スポーツの日).

Ce n’était pas un jour férié car il avait été décrété le 1er samedi du mois d’octobre.

Ce n’est qu’après les jeux olympiques de 1964 qu’on décida de le déplacer pour le 10 octobre en tant que jour commémoratif.

Mais pour des raisons pratiques, pour permettre aux japonais de mieux se reposer en profitant un long weekend et notamment avec la mise en place de la loi du « Happy monday », on le déplaça définitivement le 2e lundi du mois d’octobre.

Que font les japonais pendant le jour du sport ?

Pendant le jour du sport, il y a parfois des événements sportifs ou activités ludiques pour les enfants organisés dans les municipalités.

Mais le plus souvent, les parents assistent aux concours sportifs (dits Undoukai 運動会うんどうかい) de leurs enfants organisées par les écoles.

D’autres japonais profitent pour prendre l’air, ou s’entrainer dans les salles de sport pour se « remettre en forme ».

Hashtags :
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *