S’excuser en japonais : Sumimasen vs Gomennasai

Comment s’excuser en japonais ? En anglais nous avons « excuse me » et en français on dit « excusez moi ». Qu’en est t-il du japonais ? En japonais nous avons les expressions Sumimasen (すみません) ou Gomennasai (ごめんなさい). Lorsqu’on étudie le japonais, il est très facile de se tromper entre ces 2 expressions. D’ailleurs il m’arrive parfois de me tromper aussi.

Quelle est la différence entre Sumimasen et Gomennasai ? C’est ce que nous allons voir dans ce cours de japonais.

s'excuser en japonais

S’excuser en japonais de façon formelle : Sumimasen (すみません)

Généralement pour s’excuser en japonais on pourra utiliser Sumimasen (すみません) dans la majorité des cas. C’est une expression formelle et polie qui vient du mot Sumanai (すまない), que vous avez peut être déjà entendu dans les vieux films de samurai.

Sumanai signifie : « veuillez accepter mes humbles excuses ».

Sumimasen s’utilise envers les personnes qui ont un statut supérieur (personnes âgées) et les inconnus. Lorsque vous voulez vous excuser pour un mal que vous avez commis envers quelqu’un, ou lorsque vous importunez quelqu’un.

Par exemple, lorsque vous bousculez quelqu’un dans la rue vous pouvez dire sumimasen. Lorsque vous appelez une serveuse dans un restaurant, vous l’importunez dans un sens c’est pourquoi on dit également sumimasen (qui se traduit par excusez-moi en français).

Vous l’avez compris, « Sumimasen » exprime plus la volonté de s’excuser que de se faire pardonner.

Pardon en japonais  : Gomennasai (ごめんなさい)

Gomennasai (ごめんなさい) est une expression plus familière, elle s’utilise généralement entre amis et proches.

Par exemple, lorsqu’un enfant fait une bêtise et qu’il veut se faire pardonner et s’excuser auprès de ses parents, il peut dire Gomennasai. Lorsque vous arrivez en retard à un rendez-vous avec votre ami, vous pouvez dire « Okurete gomennasai 遅れてごめんなさい » qui se traduira par « pardon d’être en retard ».

De façon moins poli, on pourra aussi utiliser les expressions raccourcies telles que Gomen (ごめん) ou Gomen ne (ごめんね). Ces expressions sont généralement utilisées entre amis pour exprimer un « petit pardon ».

Par exemple, lorsque vous arrivez en retard à un rendez-vous avec votre ami, vous pouvez changer l’expression en « Okurete gomen ne 遅れてごめんね ».

Je pense que vous l’avez compris, « Gomennasai » exprime plus la demande de pardon qu’autre chose.

Gomen kudasai (ごめんください)

Si vous avez étudié le japonais avec le minna no nihongo, vous avez certainement aussi entendu l’expression Gomen kudasai (ごめんください), cette expression exprime toujours l’idée de s’excuser mais dans la situation où vous voulez demander la permission d’entrer chez quelqu’un.

Par exemple, lorsque vous voulez entrez cher quelqu’un et que vous voyez la porte entre ouverte, vous pouvez crier Gomen kudasai pour demander si il y a quelqu’un et en même temps demander pardon d’avoir franchi le pallier de la porte.

S’excuser en japonais de façon très polie : Moushiwake gozaimasen (申し訳ございません)

Pour s’excuser auprès de votre chef d’entreprise, votre supérieur ou vos clients, on n’utilisera pas Sumimasen. On rentrera dans un registre honorifique en utilisant l’expression Moushiwake Gozaimasen (申し訳ございません) qui signifie : « C’est inexcusable de ma part, je suis vraiment confus et désolé ».

Moshiwake Gozaimasen est la façon la plus polie de s’excuser. Dans le monde du business, il n’est pas rare d’enchérir les phrases d’excuses en rajoutant d’autres expressions de politesses

Par exemple :

大変失礼いたしました。誠に申し訳ございませんでした。

Shitsurei itashimashita. Makotoni moushiwake gozaimassen deshita.

Désolé d’avoir été d’une impolitesse sans nom, c’est vraiment inexcusable, je suis sincèrement désolé.

À la place de Moshiwake Gozaimasen il est possible d’utiliser des expressions raccourcies un peut moins polies mais restant dans le registre honorifique. Par exemple sur des niveaux moins polis on peut retrouver les expressions :

  • Moshiwake arimasen (申し訳ありません) : la forme normale (masu) de l’expression
  • Moshiwake nai (申し訳ない) : la forme négative familière (nai) de l’expression

Le mot Shitsurei en japonais

Parlons du mot shitsurei (失礼) qui signifie impoli en japonais.

En japonais, on peut utiliser le mot shitsurei dans divers cas de figures, généralement il permet de sous-entendre qu’on est désolé ou confus d’être impoli.

Par exemple lorsqu’on demande l’âge d’une personne on peut dire :

失礼ですが、おいくつですか

Shitsurei desuga, oikutsu desu ka

Cela peut vous paraitre impoli, mais quel âge avez vous ?

S’excuser par la gestuelle

Hormis toutes les expressions cités ci-dessus, il n’est pas rare de voir les japonais accompagner les excuses avec des gestuelles. Notamment l’inclinement de la tête, du dos ou parfois même s’agenouiller et s’incliner vers le sol.

Par exemple, les politiciens ou les chefs d’entreprises peuvent exprimer leurs plates excuses en s’inclinant d’un degré supérieur à la normale.

le-president-de-tepco-excuses

Les excuses de TEPCO pour l’incident de Fukushima, source lemonde.fr

S’agenouiller vers le sol s’appelle le dogeza (土下座), c’est la façon ultime de s’excuser en japonais.

dogeza

Voilà maintenant que vous connaissez les différentes expressions pour s’excuser en japonais, utilisez judicieusement les bonnes expressions dans les bonnes situations.

À propos de l'auteur
1 Commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • aburasumashi
    (27 mai 2016 à 23 h 59 min)

    Top l’article ! Complet et très clair, merci Frédéric.