Oui et non en japonais

Dire oui et non en japonais n’est pas difficile. Si on ouvre son dictionnaire de japonais, oui en japonais se dit hai (はい). Tandis que non en japonais se dit iie (いいえ). Mais au pays du soleil levant, la coutume veut que l’on ne soit pas « trop direct » envers son interlocuteur sous risque de le froisser. Ainsi les japonais répondent rarement d’une façon directe, il existe milles façons pour communiquer une affirmation ou une négation en japonais. Vous serrez surpris si je vous disais que les japonais ne disent jamais non directement.

oui-en-japonais-non-en-japonais

Au japon, Oui est aussi associé au cercle rond (maru まる) et Non est associé à la croix (batsu ばつ)

Oui en japonais

Pour dire oui en japonais, voici quelques expressions courantes pour affirmer, acquiescer ou être d’accord :

Hai (はい)

Comme vous le savez, oui en japonais se traduit techniquement par Hai, il s’utilise dans les conversations mais n’est pas le seul moyen d’exprimer un oui.

L’autre fonction du mot « hai » est son utilisation en tant qu’interjections dit Aizuchi (あいづち / 相槌), pendant les conversations. Il permet de montrer à son interlocuteur qu’on est à l’écoute. Donc, ne soyez pas étonné si un japonais vous répète consentement « hai » lorsque vous parlez, c’est simplement pour dire qu’il vous écoute.

Sou (そう)

Pour dire oui, les japonais utilisent souvent le mot : sou (そう). Il signifie : Oui, En effet, Comme cela.

On dira Sou desu (そうです) dans un registre poli et Sou degozaimasu (そうでございます) dans un registre honorifique (Sonkeigo 尊敬語).

Le mot « sou » peut s’utiliser avec le mot « hai », il aura pour fonction de confirmer et affirmer la requête posée par l’interlocuteur.

  • Hai, sou (はい、そう) : Oui c’est ça.
  • Hai, sou desu (はい、そうです) : Oui c’est cela.
  • Hai, sou iu koto desu (はい、そういうことです) : Oui, c’est (exactement) cela.
  • Hai, sou shimasu (はい、そうします) : Oui, je vais faire cela.

Yoroshiku onegaishimasu (よろしくお願いします)

Yoroshiku Onegaishimasu est une expression typiquement japonaise qui se traduit par : S’il vous plait, Prenez soin de moi, Je vous suis redevable, Je compte sur vous…

Yoroshiku et Onegaishimasu peuvent être utilisés pour dire oui ou acquiescer selon les situations, par exemple :

  • Hai, yoroshiku onegaishimasu (はい、よろしくお願いします): Oui, veuillez m’aidez s’il vous plait.
  • Hai, onegaishimasu (はい、お願いします) : Oui, s’il vous plait.

Wakarimashita (わかりました)

Wakarimashita (わかりました) vient du verbe wakaru (分かる), il signifie : J’ai compris, Ok compris, Reçu.

Il n’est pas rare de répondre par « wakarimashita » pour faire comprendre à l’interlocuteur que nous avons et saisi sa demande au lieu de dire oui.

Ryoukai (了解)

Ryoukai, un autre mot pour communiquer votre compréhension. C’est un mot assez formel utilisé à l’écrit mais aussi dans le monde du travail :

  • Hai, ryoukai desu (はい、了解です) : Oui j’ai compris.
  • Ryoukai itashimashita (了解いたしました) : J’ai compris en forme honorifique (Keigo 敬語).

Douzo (どうぞ)

Le mot « douzo » fait partie des formules de politesse populaires, il signifie : « Je vous en prie » ou « Allez-y ».

Un (うん)

Un (うん), qui se lit « Oune », est une façon plus familière de dire oui en japonais. Il se rapproche du mot « Ouais » en français qu’on utilise entre amis ou proches.

OK (オケ)

Ok est une expression populaire qui vient du mot anglais « OK ». C’est une façon de dire oui amicalement (qui me fait étrangement penser au « Ok » de Jacouille dans les visiteurs).

AA (ああ)

Signifie plus ou moins « Ah ! Je vois ». Mais personnellement je pense que ce mot fait plutôt partie de la catégorie des Aizuchi (相槌) : interjection lors d’une conversation.

EE (ええ)

EE est un oui moins formel, qui peut être aussi utilisé en tant qu’interjection.

 

Non en japonais

Maintenant que vous savez comment dire oui en japonais, voyons comment les japonais disent non.

iie (いいえ)

La définition dictionnaire de Iie se traduit par non, mais les japonais l’utilise rarement pour exprimer un refus ou une négation. On le retrouve généralement dans les documents officiels, tests, ou logiciels informatiques lorsque vous devez répondre à une question binaire.

Hormis sa fonction de négation, « iie » peut s’utiliser en tant formule de politesse pour exprimer « de rien en japonais » ou faire comprendre à l’interlocuteur qu’il n’a pas à vous remercier.

Voici un exemple pour mieux cerner la différence avec cette formule de politesse :

A : プレゼントありがとうございます。

puresento arigatou gozaimasu.

Merci pour ce cadeau.

B : いいえ、とんでもないです。

iie, tondemonai desu.

Vous n’avez pas à me remercier, ce n’est rien.

 

A : 今日一緒に遊ぶことができてしかったです。ありがとうございます。

kyou isshou ni asobu koto ga dekite tanoshikatta. arigatou gozaimasu.

C’etait vraiment amusant de pouvoir s’amuser ensemble aujourd’hui. Merci.

B : いいえ、こちらこそです。

iie, kochira koso.

Non, se fut un plaisir aussi pour moi.

 

Mais au bout du compte si les japonais n’utilisent pas « iie » pour dire non, ils disent quoi ? Les japonais utilisent des expressions empruntant des chemins détournés pour vous faire comprendre leur refus sans forcement vous dire un « non catégorique » :

Chotto (ちょっと)

Chotto est une expression qui signifie : « un peu », « euh… ». Chotto permet de répondre d’une façon évasive, sans vraiment donner la raison pour laquelle on dirait non. Tout en sous entendant que c’est « un peu » difficile, embarrassant, confus, désolant…

Petite anecdote, si jamais vous invitez un(e) japonais(e) à un rendez-vous galant et qu’il ou elle vous répond :

ちょっと別の用事があります。

Chotto betsu no yoji ga arimasu

Euh, j’ai un quelque chose d’autre à faire…

Ne cherchez pas la raison, c’est dans la plupart des cas un refus.

Cependant le mot « chotto » a aussi plusieurs sens, il peut être utilisé dans différents cas de figures, il peut avoir la fonction d’un adverbe quantitatif afin de diminuer ou atténuer.

Muzukashii (難しい)

Muzukashi signifie « difficile », ce qui sous entends que votre requête est difficile et au delà de leur ressort. Si l’adjectif muzukashi est trop direct, il faut savoir qu’il est souvent utilisé avec le mot « chotto » pour atténuer le refus :

  • Chotto muzukashi (ちょっと難しい) : C’est un peut difficile, délicat.

Dekimasen (できません)

Dekimasen est la forme négative du verbe dekiru (できる) qui signifie : « ne pas pouvoir » ou « être dans l’impossibilité ». Voici quelques expression avec dekimasen :

  • Chotto dekimasen (ちょっとできません) : Ce n’est pas trop possible…
  • Chotto dekikanenai desu (ちょっとできかねないです) : Je suis dans l’impossibilité de donner suite à votre requête (dans un registre honorifique).

Kekkou (結構)

La définition du mot kekkou est « suffisament ». Les japonais l’emploient pour de refuser d’une manière soutenue une offre.

Par exemple : refuser un fascicule, refuser qu’on remplisse son verre, refuser une proposition…

  • kekkou desu (けっこうです) : Sa me suffit, non merci.

Kentou shimasu (検討します)

Kentou shimasu est souvent le moyen de dire qu’on refuse une offre sans dire non. Cette expression signifie : « Je vais y réfléchir ».

  • Chotto kentou shimasu (ちょっと検討します) : Je vais un peu réfléchir.
  • Kentou sasete itadakimasu (検討させていただきます) : Laissez moi un temps de réflexion (dans un registre honorifique, beaucoup utilisé dans le monde du business).

Mi okuri (見送り)

Toujours dans les expressions polies, les mots Mi okuri qui signifient littéralement « raccompagner » sont souvent utilisés dans les lettres officielles ou dans le cadre du travail.

Si vous recevez une lettre de refus avec les kanji 見送 cela veut dire que votre demande a été refusée.

  • O mi okuri sasete itadakimasu (お見送りさせていただきます) : Laissez moi humblement raccompagner (votre demande).

Enryo shimasu (遠慮します)

Enryo signifie « se priver ». Le fait de dire « enryo shimasu » (遠慮します) est une façon polie de dire que vous vous privez d’une proposition.

  • enryou sasete itadakimasu (遠慮させていただきます) : Veuillez me permettre de me priver de votre proposition (dans un registre honorifique)

Sumimasen (すみません)

Sumimasen est un mot que vous avez certainement déjà entendu dans les animes ou films japonais, il signifie : « Excusez moi », « Je m’excuse », « Je suis désolé ». Au japon il est de coutume de s’excuser lorsqu’on refuse une requête.

  • Sumimasen chotto muzukashii (すみません、ちょっとむずかしい) : Je suis désolé, c’est délicat.
  • Sumimasen chotto dekimasen (すみません、ちょっとできません) : Je suis désolé, je ne peux pas.

Dame (だめ)

Bien que ne disent presque jamais crue-ment « non! », il arrive qu’ils disent de façon franche « Damé » dans certaines situations.

C’est une expression qui est loin d’être polie et qui s’utilise généralement entre amis, proches ou envers les enfants ou une personne qui a un status inférieur (dans une entreprise par exemple).

Dame (だめ / 駄目) signifie : « Pas bon », « Pas bien ».

Iya (いや)

Iya n’est pas confondre avec l’adjectif « iya » (嫌 = détester), il permet de communiquer à l’interlocuteur un désaccord ou en l’occurrence une négation.

C’est une expression très familière surtout utilisée entre proches.

  • Iya chigaimasu (いや、ちがいます) : Non, c’est faux…

 

Voilà, vous avez une idée de comment dire oui en japonais ou de dire non en japonais. Utilisez judicieusement les expressions dans cet article selon le contexte dans lequel vous vous trouvez. Et N’oubliez pas qu’il faut toujours faire attention à ne pas froisser l’interlocuteur lorsqu’on parle en japonais.

À propos de l'auteur
1 Commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Marie
    (22 décembre 2015 à 19 h 55 min)

    Konichiwa (^u^)

    Merci pour votre site et pour toutes les leçons que vous nous donnez !

    Ça fait plaisir de savoir que l’on peut apprendre le japonais autrement qu’en se payant des cours 😛

    Je voulais vous demander, voilà, je regarde des animes et c’est vrai que dans vos leçons précédentes, j’ai retrouvé pas mal d’expressions que les personnages utilisaient.

    Par contre, il ya deux expressions que je n’ai pas retrouvé :S
    La première c’est « chotto matte ! » ou « matte kudasai ! » ou encore « chotto matte kudasai ! »
    dans les sous-titres, c’est traduit pas « attends »
    est-ce que ça veut vraiment dire ça ?

    La deuxième c’est « iya me » (ou « yame ») « iya me lo ! » (ou « yame ro ! ») Celle-là, je ne sais pas du tout ni comment elle s’écrit, ni ce qu’elle signifie, désolé (^^) »

    Voilà 🙂 encore merci pour vos leçons qui sont une grand aide pour l’apprentie mangaka que je suis 😛

    Bonne journée et Bonne fêtes \( ^u^)