Château de Himeji (Himeji-jō) : Le château du héron blanc

Considéré comme l’un des plus vieux édifices du Japon féodal, le château de Himeji s’octroie le titre de patrimoine mondial de l’UNESCO.

Il fait parti des douze châteaux qui possède encore l’intérieur d’origine d’il y a plusieurs siècles.

Ce lieu notable a également été le décor de différents films et a même fait une apparition dans l’un des opus de James Bond (1967).

Ce château est un site incontournable pour de nombreux touristes qui vienne visiter le Japon pour leur première fois.

chateau de himeji

Voici un article pour vous aider à mieux connaître le mythique château Himeji.

L’histoire du château de Himeji

La construction du château de Himeji aurait été entrepris vers le 14ème siècle. En 1346, un chef de clan au nom d’Akamatsu Sadanori pris la décision de construire un château à la base du mont Himeji.

Au fil des décennies, le château fut au cœur de différentes luttes de pouvoir et se retrouvera entre de nombreuses mains.

Lors de ces changements de possession, le château connu différentes améliorations.

D’après les archives, c’est en 1609 que le donjon à quatre étages fut achevé et les bâtiments de la partie ouest de l’édifice furent élevés en 1618.

Pendant le 19ème siècle, le château de Himeji connu une grande importance militaire.

Le ministère de la Guerre en prit notamment le contrôle au courant de l’année 1879.

Le château du héron blanc : Himeji-jō

Pour voir ce sublime trésor national, il faudra se rendre dans la préfecture de Hyōgo (兵庫県ひょうごけん), plus précisément dans la ville de Himeji (姫路ひめじ).

En japonais on l’appelle Himeji-jo (姫路城ひめじじょう), mais localement il porte aussi les surnoms de Hakuro-jō (白鷺城はくろじょう) ou bien encore Shirasagi-jō (白鷺城しらさぎじょう) .

Ces surnoms assez poétiques qui se traduisent littéralement par le « château du Héron blanc ».

Son surnom est dû à sa couleur blanche et grise, qui le contraste avec le château d’Okayama (岡山城おかやまじょう) et celui de Matsumoto (松本城まつもとじょう) qui ont des tonalités plus sombres.

La particularité du château Himeji

Comme je vous l’ai dit au début de l’article, le château de Himeji fait parti des châteaux du Japon qui ont gardé leur structure d’origine.

Ainsi, vous pouvez retrouver des traits typique d’architecture japonaise d’antan, avec un intérieur fait de poutres maitresses et planches en bois.

C’est le plus grand château qu’il est possible de trouver au Japon avec un incroyable système de défense

Par exemple, avec ses fenêtres pour les archers et ses glissières d’angles qui étaient, à l’époque, utilisées afin de jeter des pierres et de l’huile bouillante sur les ennemis qui essayaient de prendre le château d’assaut.

Sur le toit, on retrouve les animaux mythiques « Shachihoko Gawara » (鯱瓦しゃちほこがわら) qui ont l’apparence de dauphins, des ornements qui ont été entreposés pour protéger le toit du donjon du feu.

Durant la Seconde Guerre Mondiale, la ville de Himeji fut bombardée mais le château resta debout. C’est donc une grande chance de pouvoir encore l’admirer aujourd’hui.

Au printemps, le château est entouré de fleurs de cerisiers tandis qu’en automne, il y a une exposition de chrysanthèmes.

Comment accéder au château de Himeji ?

Pour y accéder ce n’est pas très compliqué, il suffit de se rendre à la ville Himeji (姫路ひめじ) dont la gare porte le même nom (Himeji Eki : 姫路駅ひめじえき) via le train Shinkansen si vous venez de Tokyo ou Osaka.

Une fois sur place, vous pouvez prendre le bus ou simplement aller à pied au Château de Himeji, qui se situe à 20 minutes de marche de la gare.

Prix d’entrée

Château HimejiAdulte1,000円
Enfant300円
Château Himeji et Jardin KōkoenAdulte1,040円
Enfant360円

Carte

Quelques photos du château Himeji

 

Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *