Se soigner au Japon : être malade au Japon

Pendant votre séjour au Japon, que vous soyez touriste ou résident il peut arriver que vous tombez malade.

Se soigner au Japon peut devenir un problème si vous ne savez pas où sont les centres médicaux et que vous ne parlez pas le japonais.

se-soigner-au-japon

En japonais, malade se dit Byouki 病気.

La première fois que je devais aller chez le docteur au Japon, je me rappelle que j’étais inquiet et j’avais le trac…

Tout simplement parce que mon niveau de Japonais était loin d’être extraordinaire et que je craignait de ne pas savoir répondre aux questions.

Avant de vous dire comment se soigner au Japon, parlons un peu du système de sécurité sociale japonais.

Système de sécurité sociale japonais

Comme dans de nombreux pays, se soigner au Japon est normalement « réservé » aux résidents (natifs ou expatriés).

Comme en France, le Japon possède aussi un système de la sécurité sociale. Auquel il faudra souscrire pour pouvoir bénéficier d’une couverture sociale fourni par le pays.

Une fois souscrit, vous recevrez une carte d’assurance sociale dit Hokenshou (保険証).

Et vous serez chargé ou prélevé chaque mois sur votre salaire ou vos revenus. La somme prélevée est calculée en fonction de vos revenus de l’année précédente.

Avec cette carte, lorsque payez une consultation, ou vos médicaments sur ordonnance, vous ne paierez que 30%, car le reste 70% est couvert par la sécurité sociale.

Cependant la couverture sociale ne s’applique pas dans tout les cas (ex : certains cabinets dentaires, traitements orthopédique, chirurgie, traitement lourd…).

Le taux qui est à votre charge (30%), est le taux général qui concerne la majorité de la population (après l’école primaire et les moins de 70 ans). Pour les enfants qui sont en école primaire ou les personnes retraités de plus de 70 ans, le taux descend à 20%.

Outre l’assurance sociale locale du pays, il est possible d’être plus ou moins couvert avec une assurance internationale destinés aux gens qui sont de passage dans un pays. Mais le remboursement des frais se fera directement avec votre assurance.

Chercher un établissement médical

Lorsqu’on est malade au Japon, il tout d’abord important de savoir localiser les établissements médicaux et de savoir lequel il faut consulter selon votre problème.

hopital-japon

Bien entendu, si vous êtes dans un état critique et que vous devez être traité en urgence appelez le 119.

Il faut savoir aussi qu’il existe des cabinets ou hôpitaux spécialisés pour prendre en charge les touristes et les personnes qui possèdent une assurance internationale.

Les établissements spécialisés pour les étrangers

En fait, ces établissements facilite l’échange avec les étrangers en ayant un staff qui peut parler plusieurs langues.

Sur Tokyo, vous pourrez trouver la liste de ce type d’établissement via le site du Tokyo Metropolitan Medical Institution Information.

Le site de l’ambassade de France propose aussi un liste de praticiens parlant Français ou Anglais.

Pour les résidents au Japon

Si vous êtes résident au Japon vous pouvez bien évidement aller dans les établissements ci-dessus.

Mais si votre niveau de japonais le permet, vous pouvez très bien aller dans un cabinet ou hôpital local à proximité de chez vous.

Pour cela, il suffit de connaitre quelques mots clés qui permettront une recherche sur internet.

  • Hôpital en japonais : 病院 (Byouin) ou クリニック (Kurinikku)
  • Généraliste en japonais : 内科 (Naika)
  • Dentiste en japonais : 歯医 (Haisha)
  • Oto-rhino-laryngologiste (ORL) en Japonais : 耳鼻科 (Jibika)
  • Chiropracteur en japonais : 整体 (Seitai)
  • Ostéopathe en japonais : 整骨 (Seikotsu)
  • Ophtalmologue en japonais : 眼科医 (がんかい)

Ensuite tapez un des mots clés ci-dessus avec le nom de votre quartier ou ville sur Google ou Google Map.

Par exemple : 病院 池袋 (Ikebukuro), 内科 名古屋 伏見 (Nagoya Fushimi)…

generaliste-japon

exemple de recherche avec google map

Le moteur de recherche affichera les établissements du secteur.

Se soigner au Japon : comment ça se passe

Arrivée sur le lieu de consultation

Pour se soigner au Japon, que ce soit dans un petit cabinet médical ou dans un hôpital, on vous demandera de présenter votre carte de sécurité sociale.

À l’accueil on vous dira :

保険証ください

Hokenshou Kudasai

S’il vous plait votre carte de sécurité sociale

Dans le cas ou vous n’avez pas de carte de sécurité sociale, vous paierez 100% des frais.

Par malchance, certains voyageurs de passage on du avoir recours à soins médicaux au Japon.

C’est pourquoi on recommande fortement aux personnes qui séjourne au Japon en tant que touriste ou sous le visa vacance travail de souscrire à une assurance internationale.

Ensuite on vous demandera remplir un formulaire généralement en Japonais, avec la date, vos coordonnées, et les symptômes que vous avez.

Si vous ne comprenez pas le formulaire, demander de l’aide. Généralement une personne vous aidera à remplir le formulaire.

Une fois le formulaire rempli on vous donnera un numéro pour attendre votre tour.

Décrire ses symptômes

En consultation il sera judicieux de connaitre quelques mots pour décrire vos symptômes.

Vous pouvez trouver une liste de mots sur le site de l’ambassade de France.

Mais je vous met quelques mots de vocabulaire japonais sur l’anatomie et autre :

  • Tête : Atama 頭 (あたま)
  • Yeux : Me 目 (め)
  • Nez : Hana 鼻 (はな)
  • Cou : Kubi 首 (くび)
  • Gorge : Nodo 喉 (のど)
  • Dent : Ha 歯 (は)
  • Poitrine : Mune 胸 (むね)
  • Main : Te 手 (て)
  • Ventre : Onaka お腹 (おなか)
  • Jambe, Pied : Ashi 足 (あし)
  • Grippe : Kaze 風邪 (かぜ)
  • Blessure : Kega 怪我 (けが)
  • Mal : Itai 痛い (痛い)

Après la consultation, les médicaments…

Après la consultation, on vous demandera naturellement de payer les honoraires. Pour anecdote, une grippe vous coutera environ 1500 Yens si vous êtes couvert par la sécurité sociale.

Si vous avez des médicaments (dit Kusuri 薬) à prendre, on vous fournira une prescription sur ordonnance.

kusuri-medicaments

Médicaments au Japon

Des pharmacies seront généralement toujours à proximités. Elle se désignent par les Kanji suivants : 薬局 (Yakkyoku やっきょく). N’hésitez pas à demander à l’accueil si vous ne savez pas ou la pharmacie se trouve.

Selon les pharmacies il faudra s’assurer qu’elles disposent d’un comptoir pour les médicaments sur ordonnance qui donne en Kanji : 処方せん受付 (Shohou sen uketsuke しょほうせんうけつけ). Sans quoi vous ne pourrez pas retirer vos médicaments.

On vous demandera également votre carte d’assurance sociale dans les pharmacies, les frais pour les médicaments seront à payer à part des honoraires. Ils couteront généralement autour de 1500 Yens pour une grippe.

 

Voila vous savez maintenant comment on fait pour aller chez le docteur et se soigner au Japon.

À propos de l'auteur
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *