Kyoto

Avant de céder sa place à Tokyo, La ville de Kyoto (京都), était capitale impériale du Japon de 794 à 1868. Elle est aujourd’hui un havre de paix, de sérénité, et de tranquillité. Dans ses rues, se côtoient simplement modernité et tradition. Les rues pavées, témoignages vivants du passé, accueillent calmement le design moderne des nouvelles maisons, tout en préservant le style typiquement japonais. Il n’est, d’ailleurs, pas rare de croiser, au détour d’une ruelle, des jeunes femmes japonaises vêtues de kimono, vous saluant avec grâce et respect.

Malgré 1,5 million d’habitants, Kyoto n’est que la 6ème ville la plus peuplée de l’archipel nippone.

Comptant plus de 2000 temples (Kamowakeikazuchi-jinja, Daisen-inKiyomizuHeian-jingu, Ginkaku-ji, Ryoan-jiHongan-ji…) de nombreux palais et de somptueux jardins japonais, ainsi qu’une architecture typique, Kyoto est considérée comme la capitale culturelle du pays. Notez que plusieurs temples de la ville de Kyoto comptent parmi le patrimoine mondial de l’UNESCO. N’hésitez pas à vous y rendre afin de visiter ses merveilleux temples.

Voici mon top 6 d’endroits à visiter :

1. Kiyomizu-dera (清水寺)

Kiyomizu-dera

Kiyomizu dera

Il s’agit d’un majestueux temple appartenant à un complexe de temples bouddhistes. Ce temple est le plus célèbre de la ville de Kyoto. Célèbre pour sa splendide plateforme soutenue par des centaines de piliers, le temple offre une vue imprenable sur la ville de Kyoto.

2. Gion (祇園)

une geisha de Gion

une geisha de Gion

Datant du Moyen Age, Gion est un quartier chargé d’histoire. Au départ construit pour les voyageurs, ce district est aujourd’hui connu pour ses spectacles (Kabuki 歌舞伎) et ses geishas. Littéralement, le mot geisha signifie « artiste » ou « femme des arts » et non prostituées comme le laisse penser l’imagerie populaire. Le quartier de Gion mérite qu’on s’y attarde de nuit. Vous pourrez y croiser des geishas marchant à vive allure. Gion est encore connu pour son célèbre sanctuaire : le Yasaka-jinja (八坂神社) où se déroule le fameux festival de Gion (祇園祭り). Durant ces festivités, vous pourrez voir défiler environ une trentaine de chars qu’on appelle les yamaboko (山鉾).

3. Kamo-gawa (鴨川)

la fameuse rivière aux canards

la fameuse rivière aux canards

La rivière Kamo est connue pour ses ballades romantiques sur les deux côtés de la berge car le niveau de l’eau de la rivière est plutôt bas. Romantique et reposant, l’atmosphère de la « rivière aux canards » vous transporte dans un autre monde. En été, de nombreux restaurants proposent des diners aux chandelles pour les amoureux sur de magnifiques terrasses au bord de l’eau. Pour la petite histoire, Kamo-Gawa a permis de concrétiser de nombreuses demandes en mariage.

4. Château de Nijō (二条城)

Le château de Nijo ou le plancher du rossignol

Le château de Nijo ou le plancher du rossignol

Le château de Nijo (classé au patrimoine mondial de l’UNESCO) n’a rien à voir avec les châteaux Français de la vallée des Rois. Construit en cercle, deux remarquables palais s’y font face. Le château entier s’étale sur 8000 m2. L’une des plus impressionnantes spécificités est son plancher, connu dans le monde entier sous le nom du « plancher du rossignol ». Il a été construit pour décourager les éventuels assassins ne manquant pas d’audace de s’y introduire. Il émet un bruit caractéristique à chaque pas que l’on appelle le « cisaillement de rossignol ». Le Château de Nijo est également connu pour ses somptueux jardins de fleurs de cerisiers et ginkgos, dont le charme ne pourra que vous éblouir et faire vibrer autant votre esprit que votre cœur. L’empereur, grand amateur de beauté et de simplicité, avait ordonné la construction de splendides jardins, où il avait l’habitude de se promener pour retrouver la paix de l’esprit. Arpenter ces allées reste un doux plaisir car, ils ont été conservés à l’identique au fil des siècles.

5. Kinkaku-Ji (金閣寺)

Ce temple est connu sous le nom du Temple du Pavillon d’Or. Situé à Kyoto, ce temple bouddhiste est entièrement recouvert de l’or le plus pur qui soit. Majestueux et élégant, le Temple Kinkaku-Ji est construit au bord de l’eau. Son reflet d’or dans le miroir de l’eau est d’une beauté sans conteste.

 

Kinkakuji

Kinkakuji

6. Fushimi Inari-taisha (伏見稲荷大社)

Fushimi Inari

Fushimi Inari

Le Fushimi Inari-taisha à Kyoto est un sanctuaire shinto construit pour honorer Kami Inari, divinité de l’agriculture et protecteur du riz. Ce temple est surtout connu pour ses milliers de piliers (torii) couleur rouge vermillon formant une allée à suivre pour arriver au temple lui-même.

 

La ville de Kyoto regorge de beautés et d’endroits à visiter. Ces quelques exemples devraient vous aiguiller vers les splendeurs qu’offrent cette ville et son histoire.

À propos de l'auteur
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *