Erable du japon : Momiji ou Kouyo

L’érable du Japon est un arbre magnifique dont le feuillage devient rouge durant l’automne. Dans la culture japonaise, l’érable du japon est aussi connu sous le nom de Momiji ou Kouyo (紅葉).

erable-du-japon

Durant la saison, beaucoup de japonais s’offrent un périple en montagne rien que pour admirer ces arbres.

Et croyez moi ces arbres n’ont rien à envier à leur cousin l’érable rouge du Canada (scientifiquement appelé Acer rubrum).

Erable du japon : connaitre les différentes espèces

Au japon, il existe principalement 2 types d’érable japonais, qu’on appelle dans le jargon botanique ou scientifique :

Acer palmatum (紅葉)

De 1 à 30 mètre de haut, il se caractérise par un nombre 5 à 7 lobes dentés sur ses feuilles particulièrement lisses.

Son feuillage vert durant le printemps devient jaune, rouge éclatant ou pourpre pendant l’automne.

erable-japonais

Acer japonicum (紅葉)

Sa taille varie aussi entre 1 et 30 mètre et comporte 7 à 11 lobes dentés !

Ce nombre de lobes le rend un peu plus touffu que sont congénère l’Acer palmatum.

Selon les sous espèces il peut se composer de feuilles oranges, pourpres, roses panaché de blanc.

Acer-japonicum

Erable du japon dans la culture japonaise

L’érable japonais est le symbole de la saison d’automne dite Aki (秋). C’est la période pour contempler les feuilles rouges, se promener en montagne ou profiter des sources chaudes (onsen 温泉).

Certains magasins ou restaurants utilisent les feuilles d’érables pour orner leurs bannières ou leurs plats japonais.

Dans certaines villes, il existe même des spécialités qui utilisent ces feuilles d’érables :

Les autres arbres d’automne

Bien que les érables du japon restent les vedettes de la saison d’automne, sachez qu’il existe aussi d’autres arbres très agréables à contempler :

Ginkgo (イチョウ)

Le ginkgo appelé Ichou (イチョウ) en japonais est aussi connu sous le nom d’arbre aux quarante écus ou l’abricotier d’argent.

Cet arbre peut atteindre 30 mètres et est quasi-immortel car il ne possède pas vraiment de prédateurs naturels.

Durant l’automne, ses feuilles deviennent jaunes et se mettent à tomber couvrant le sol d’un tapis de feuilles dorées.

Regarder ces arbres est un régal pour les yeux, mais en ce qui concerne l’odeur c’est une autre histoire.

En effet, en même temps que les feuilles tombent, l’arbre libère des boules rondes qu’on confond souvent avec des fruits ou graines. Ces graines sont en fait des ovules et dégagent une odeur toxique de vomi…

Vous entendrez souvent les japonais dire « Kusai » (臭い qui signifie « ça pue »), lorsqu’ils s’approchent de ces arbres.

ginkgo

Ginkgo イチョウ

Acer pycnanthum (ハナノキ)

Appelé Hananoki (ハナノキ) au japon, il peut atteindre facilement 30 mètres et devenir assez dense.

Muni de grandes feuilles variant entre 2 et 10 cm de largeur selon ancienneté de l’arbre.

Il tourne au jaune puis au rouge durant l’automne.

hananoki

Hananoki ハナノキ

Zelkova du Japon (ケヤキ)

Connu sous le nom de Keyaki (ケヤキ) au japon.

Cet arbre est utilisé comme symbole dans certaines villes du japon (Sagamihara, Suzuka, Toyoake et Warabi).

Pouvant atteindre une vingtaine de mètres, pendant le printemps il offre de jolies fleurs et durant l’automne il vire du vert au jaune puis rouge.

keyaki

Keyaki ケヤキ

 

Évidement les arbres cités ci-dessus n’est qu’un aperçu de la flore que vous pouvez découvrir durant l’automne au japon.

Et tous les énumérer risque d’être long. Si vous vous intéressez aux différents végétaux du japon, je vous recommande ce site japonais qui regroupe pas mal d’espèces :

Les différents arbres pendant l’automne au japon (en japonais)

Vous l’aurez compris, l’automne est loin d’être triste au japon et cette saison a autant de mérite que le printemps.

Donc n’hésitez pas à faire le voyage pour contempler les merveilleux arbres qui dessine le paysage japonais.

Pour en savoir plus sur l’automne au japon et les différents lieux pour contempler les feuilles rouges référez à mon article : L’automne au japon.

À propos de l'auteur
Frederic CAISSON
Bonjour, je m'appelle Fred, je suis un français originaire de Polynésie Française (Tahiti). Je vis au Japon depuis 2007 et j'ai appris le japonais à partir de zéro. J'ai décidé de créé ce site afin partager mes astuces sur la vie au Japon et sur la langue japonaise. Si vous aussi êtes un amateur du Japon ou apprenez le japonais, suivez moi  Plus sur l'auteur...

Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *