Typhon Japon

Un typhon au Japon se dit Taifu (台風), c’est un phénomène de basse pression, originaire de l’océan Pacifique du Nord-Ouest. Il est accompagné de forts vents allant jusqu’à environ 200 km/h, d’une élévation du niveau de la mer et des pluies torrentielles.

typhon-japon

Typhon au Japon

À travers les régions de l’océan Atlantique, les typhons sont plus connus comme les ouragans. Une trentaine de typhons forment chaque année au niveau de l’océan Pacifique du Nord-Ouest, dont généralement sept ou huit frappent la préfecture d’Okinawa et environ trois frappent les principales îles japonaises (typhon au Japon), en particulier Kyushu et Shikoku. Mais toutes les régions du Japon, y compris Tokyo, Osaka et Hokkaido peuvent être frappées par un typhon remontant vers le nord ou un qui viendrait de l’est du Japon.

Quelques images de typhons qui sont passés près de chez moi :

cyclone-japon degats-typhon typhon-okinawa

La plupart des typhons frappent le Japon entre juin et octobre, mais août et septembre restent les mois de pointe. Vers la fin de la saison des typhons, ces derniers deviennent plus forts par rapport au début de la saison. Au Japon, les typhons ne sont pas surnommés, mais ils sont plutôt numérotés. Par exemple, le douzième typhon de l’année est connu comme « typhon numéro 12 ».

Le typhon numéro 15 de l’année 1959 (昭和34年台風第15号) aussi appelé Vera, est sans doute un des typhons les plus meurtrier qu’on a enregistré au Japon.

Un typhon se déplace à un rythme relativement lent d’environ 20 km/h ; son chemin peut être prédit assez précisément. Les médias japonais offre des informations détaillées à propos des typhons, informant les citoyens et les touristes sur le chemin prévu, les avertissements météorologiques et l’impact sur le transport.

En cas, de typhon vous pouvez toujours vous informer de la situation sur le site de l’agence météorologique du Japon.

Les transports commun au Japon, lors d’un typhon

Le système de transport de la région concernée est souvent arrêté quand il s’agit de typhons forts. Les avions et les trains sont arrêtés et les voies rapides sont fermées. Pourtant, les opérateurs de transport et d’hébergement sont généralement très coopératifs en ce qui concerne le rééchelonnement ou l’annulation des réservations programmées pendant la période des typhons, sans frais supplémentaires !

Les mesures à prendre avant le typhon

  • Stockez des quantités suffisantes d’aliments prêts-à-manger et de l’eau.
  • Placez toutes vos machines ou appareils électriques dans le deuxième ou le troisième étage ou toute partie de votre maison qui est élevée.
  • Si on vous demande d’évacuer, faites-le.
  • Ayez toujours vos trousses d’urgence à côté de vous. Votre trousse d’urgence peut inclure des fournitures de premiers soins, des bougies, des lampes de poche, des gilets de sauvetage et la radio fonctionnant sur des batteries.

Que faire pendant le typhon

  • Si ne vous demande pas d’évacuer, il vaut mieux rester à l’intérieur de votre maison. Gardez votre calme et annulez tout voyage prévu.
  • Continuez à surveiller le mouvement du typhon à travers votre télévision, la radio ou sur Internet.
  • Si vous voyez des signes de montée des niveaux d’eau, il vaut mieux éteindre les principales sources d’électricité. Gardez vos appareils électriques dans des zones plus élevées et ne les utilisez pas pendant les inondations.
  • Essayez de ne pas barboter le long des zones inondées pour ne pas attraper des maladies d’origine hydrique. S’il est inévitable, se protéger grâce à des imperméables et des bottes est très important.
  • Si on vous demande d’évacuer, respectez l’ordre calmement.
À propos de l'auteur
1 Commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • MItamura
    (17 juillet 2016 à 16 h 47 min)

    Le typhon numéro 15 de l’année 1959 (昭和34年台風第15号) est nommé Isewan-taifu (伊勢湾台風). Je m’en souviens bien même à présent.