Séisme au Japon

C’est de séisme en séisme qu’est frappé le Japon durant ces dernières décennies. On peut se demander pourquoi le Japon est plus touché par les séismes et tsunami que d’autres pays.

seisme-japon

Comment se dit séisme en japonais ?

Tremblement de terre ou séisme se définit par le mot : Jishin (地震).

Jishin ga aru

地震がある

Il y a un tremblement de terre

Jishin ga okiteiru

地震が起きている

Il y a un tremblement de terre qui se produit (réveille)

Pourquoi la Terre tremble au japon ?

Pourquoi il y a des tremblements de terres au Japon ? La raison est simple, le pays nippon est « naturellement » prédisposé aux tremblements de terres. En gros, le Japon est mal situé au niveau géographique.

En effet, la chaine d’ile qui compose le Japon, repose malheureusement sur 4 grandes plaques tectoniques : la plaque eurasienne, la plaque nord-américaine, la plaque philippine et la plaque pacifique.

palque-tectonique-japon

Pour comprendre pourquoi le Japon se situe sur ces quatre plaques il faudrait remonter plusieurs millions années (650 millions) en arrière. La Terre est une planète vivante qui a subit de nombreux changements (déplacements de continents, disparitions de certains, apparitions de nouvelles terres…) avant de devenir celle que nous connaissons aujourd’hui.

Et le déplacement des plaques, la formation de nouvelles failles terrestres ne sont qu’une infime partie de tout ces changements perpétuels.

Lorsqu’une plaque se déplace elle provoque des dommages collatéraux avec les autres plaques, qui provoque des failles. Un terrain affaibli par les failles devient ainsi sensible aux séismes causé par le déplacement des plaques.

Les plaques qui se chevauchent sont aussi propices à la formations de volcans. Et le Japon est une ile volcanique qui comprend pas moins de 100 volcans !

L’activité des chambres de magma laissent échapper du gaz, provoquent des éruptions et aussi des séismes.

Les plus grands séismes aux Japon

Bien que le Japon subit quotidiennement des séismes, il ne sont pas tous meurtriers (il y a aussi des faibles séismes de magnitude 1-3). Au Japon, on dit que tout les 10 ans il y a 1 grand séisme qui peut frapper. légende urbaine ou pas, voici la liste des plus grands séismes du Japon mesurés sur l’échelle logarithmique de magnitude 1-9 :

  • 29 novembre 684 : séisme de Hakuho (白鳳地震) de magnitude 8-8,4.
  • 13 juillet 869 : séisme de Jōgan (貞観地震) de magnitude 8,3 qui touche la préfecture d’Iwate (岩手県) et fait environ 1000 victimes.
  • 3 août 1361 : séisme de Shōhei (正平地震) de magnitude 8,5.
  • 31 décembre 1703 : séisme de Genroku (元禄大地震) de magnitude 8 qui a fait plus de 108000 victimes.
  • 28 octobre 1707 : séisme de Hōei (宝永地震) de magnitude 8,6 qui a fait plus de 5000 victimes.
  • 24 avril 1771 : séisme ou grand tsunami de Yaeyama (明和の大津波) de magnitude 7,4-8 qui a fait plus de 10000 victimes avec un tsunami de plus de 85 mètres.
  • 23 décembre 1854 : séisme de Ansei Tōkai (安政東海地震) de magnitude 8,4 avec plus de 2000 victimes.
  • 24 décembre 1854 : séisme de Ansei Nankai (安政南海地震) de magnitude 8,4 à Kyushu (九州) avec un tsunami de 7 mètres faisant plus de 10000 victimes.
  • 28 octobre  1891 : séisme de Mino Owari (美濃尾張地震) de magnitude 8 dans la préfecture de Gifu (岐阜県) faisant 7273 victimes.
  • 15 juin 1896 : séisme de Meiji Sanriku (明治三陸地震) de magnitude 8,5 touchant Iwate (岩手県) et faisant 22000 victimes.
  • 1er septembre 1923 : séisme de Kantō (関東大震災) de magnitude 8,3 vers Izu 伊豆 faisant 142000 victimes et provoqua un grand incendie à Tokyo.
  • 2 mars 1933 : séisme de Shōwa Sanriku (昭和三陸地震) de magnitude 8,4 touchant Iwate (岩手県) et faisant plus de 3000 victimes.
  • 20 décembre 1946 : séisme de Nankai (南海地震) de magnitude 8,1-8,4 touchant Shikoku (四国).
  • 16 juin 1964 : séisme de Niigata (新潟地震) atteignant la magnitude 7,5.
  • 16 mai 1968 : séisme de Tokachi (十勝沖地震) atteignit la magnitude 8,3.
  • 17 janvier 1995 : le grand séisme de Kobe (阪神・淡路大震災) qui atteint 6,8-7,3 en magnitude et faisant 6434 morts et dégâts matériels s’élevant à plus de dix-mille milliards de yens.
  • 16 juillet 2007 : séisme de Chūetsu-oki (新潟県中越沖地震) de magnitude 6,6 qui provoqua des dégâts sur la centrale nucléaire de TEPCO, Kashiwazaki-Kariwa.
  • 14 juin 2008 : un autre séisme à Iwate (岩手県) de magnitude 7,2.
  • 11 mars 2011 : séisme de Tohoku (東北地方太平洋沖地震) de magnitude 9,0 et un tsunami de 39 mètres qui fait de nombreux dégâts dans la région d’Iwate (岩手県), Miyagi (宮城県) et Fukushima (福島県) : 15413 morts et 8069 disparus, des réacteurs de la centrale nucléaire de TEPCO à Fukushima détruits (provoquant une pollution de l’environnement toujours hors de contrôle en 2016). C’est le séisme le plus violent enregistré au Japon.
  • 30 mai 2015 : séisme des îles Bonin (小笠原諸島西方沖地震) de force 7,8 en magnitude et une profondeur de 691 km.
  • 14 janvier 2016 : un séisme à Hokkaido de magnitude 6,7.
  • 15 avril 2016 :  plus de 600 secousses à Kyushu (九州) atteignant jusqu’à 7,3 de magnitude touchant sévèrement les régions Kumamoto (熊本) et Oita (大分) faisant 47 morts et plus de 1000 blessés, sans compter les nombreux dégâts matériels.

le Japon est-il un pays risqué ?

Après toute cette liste de séisme il y a de quoi avoir peur. Mais avec ces tremblements de terres, le Japon est il un pays à risque ?

Et bien, le Japon n’est pas plus risqué que d’autres régions du monde qui ont aussi des séismes (Californie, Hawaii, Mexique, Népal, Espagne, Italie…).

Vous l’aurez compris, il ne faut pas que les séismes vous dissuade de visiter un pays, ça n’a pas de sens.

Vivre au Japon : est-ce risqué ?

Une question difficile, je pense que chaque pays a ces avantages et inconvénients. Que ce soit des catastrophes naturelles, organisées ou autre, on est à l’abri nulle part.

Il faut tout simplement être conscient des avantages et inconvénients du pays dans lequel vous voulez vous expatrier.

Par exemple si vous voulez vivre au Japon, il faut être conscient que vous rencontrerez certainement des séismes qu’ils soit petits ou grands, c’est pourquoi la plupart des japonais y sont préparés dès leur plus jeune age.

Quels sont les endroits ou il y a le moins de séismes au Japon ?

Il n’existe pas d’endroit sur à 100%, un séisme peut arriver un peu partout au Japon. Après m’être personnellement posé la question, et quelques recherches sur le sujet, je suis tombé sur plusieurs articles qui laissent entendre que certaines régions seraient moins sensibles que d’autres.

Pour cela, il faut étudier les différentes failles qui se sont formées, la situation des plaques tectoniques et se baser sur les statistiques.

Voici une carte du japon avec les différentes failles dites Katsudanso en japonais (活断層)

failles-plaques-japon

cartes des failles terrestres (source : 文部科学省 – 2004)

On constate dans un premier temps que le Japon est tout plein de failles. Et que la plupart des régions qui sont à proximité des failles ont été touchés par des séismes.

Par exemple, c’est le cas de Kyushu (九州) et dernièrement Kumamoto (熊本 numéro 92-93).

Ensuite si on compare les différents séismes qu’il y a eu ces dernières années, par préfectures via des statistiques.

On constate que les régions les moins touchées par les séismes sont celles du Chūgoku (中国 vers le numéro 87 et 82), la préfecture de Saga (佐賀県 vers le numéro 91)…

Quelques liens sources pour en savoir plus :

http://uub.jp/pdr/q/eq.html

http://www.asahi.com/special/saigai_danso

http://www.tenki.jp/bousai/earthquake/earthquake_center_ranking

Que faire en cas de séisme au Japon ?

Maintenant que vous savez pourquoi il y a des séismes au Japon. Que faire si vous vous retrouvez réellement dans une situation de séisme au Japon ? Voici un petit guide et conseils pour vous préparer en cas de tremblement de terre.

 

À propos de l'auteur
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *