Je vais vivre au japon

Depuis mon premier séjour touristique de 3 semaines au japon en 2006, je n’ai qu’un rêve retourner au japon et y vivre !

tokyo-tradition-et-edifices

Après une longue année de réflexion et torture mentale je me suis posé milles questions chaque jours, chaque nuits.

  • Est-ce un projet réaliste ?
  • Quitter un emploi stable pour redevenir étudiant est-ce que ça vaut le coup ?
  • Combien j’ai de chance de vivre au japon ?
  • Est-ce que je dois apprendre le japonais avant de partir ?
  • Combien d’années me faudra t-il pour parler couramment japonais ?
  • Combien je vais devoir investir d’argent ? Est-ce que ce n’est pas gaspiller son argent de partir au japon ?
  • Lorsque j’aurais fini mes études de japonais qu’est-ce que je vais faire ?

etc…

Et souvent l’entourage n’aide pas trop, les parents de nature inquiets qui pensent que ce n’est pas une bonne idée de quitter mon poste de fonctionnaire.

Mes collègues de travail sont persuadés que je reviendrais au bout d’un an ou moins. Quant à mes amis, la plupart me prenait pour un fou.

Dans cette situation, il n’y a qu’une seule solution : se couper du monde.

 

En effet, pendant cette année de réflexion, j’ai coupé volontairement mes relations avec les amis et collègues qui me faisais penser négativement.

Ne laissant que le cercle de personnes qui m’ont encouragé.

C’était le seul moyen de me concentrer sur mon projet de partir vivre au japon.

 

D’après mes recherches peu de français partent au japon pour étudier, et beaucoup d’entre eux rentrent chez eux au bout d’un an.

De quoi se démoraliser en voyant ce genre d’information… Je savais que cela n’allais pas être de la tarte

en claire si je voulais rester au japon il me faudra mettre toutes les chances de mon coté.

Et la première étape est d’apprendre la langue japonaise !

 

En effet, au japon peu de gens parlent anglais, et vivre au japon sans parler japonais, c’est très handicapant.

Donc je me suis fixé comme premier objectif : parler couramment japonais, suffisamment pour pouvoir obtenir un emploi au japon et y vivre.

Je fais le grand saut ! Je quitte mon boulot et je pars au japon pour étudier au japon.

vue-sakura-himeji-chateau-jardin

À propos de l'auteur
Aucun commentaire
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *